Les lycéens de Périgueux fêtent le Père-Cent

06 avril 2018

A moins de cent jours du baccalauréat, les lycéens de Périgueux fêtent le Père-Cent ce jeudi 5 avril. Batailles d’œufs dans les rues et déguisements, les élèves font la fête sous la surveillance des policiers et sans l'autorisation de leurs établissements.

Cette tradition qui veut qu'à 100 jours de l'examen de terminale, les élèves se déguisent, interpellent les passants dans la rue pour leur demander de l'argent. Aujourd'hui il est surtout l'occasion pour les lycéens de se jeter des œufs et de la farine à la figure.

Les déguisements sont de rigueur pour le Père-Cent.

Le Père-Cent "toléré" mais pas autorisé

Le Père-Cent c'est aussi des jets d’œufs et de farine. Les batailles ont souvent lieu dans le parc devant le lycée et pas seulement entre élèves de B2B explique Valentine. "C'est la guerre entre les lycéens. Les autres sont contre nous, parce que chaque année on gagne le Père-Cent." Des "combats" qui se délocalisent dans les rues de la ville, où les coquilles d’œufs jonchent les trottoirs.

Le passage des lycéens est visible sur les trottoirs de la ville. - Radio France

 

© Radio France - Benjamin Fontaine

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article